Y a-t-il un intérêt à faire des pauses lors d’une séance de travail ?

Pour comprendre pourquoi la pause est intéressante dans le travail des chevaux, il faut penser cheval, en se demandant quel est son objectif en tant que mammifère herbivore. 

 

 

Pour le cheval, le plus important est de pouvoir gérer son environnement afin de rester en vie.

Lorsque le cheval ne peut pas gérer son environnement, car la pression ne disparaît pas malgré les tentatives pour l’enlever, le stress augmente fortement, ce qui va engendrer souvent une recherche plus active pour enlever la pression, comme la fuite ou les défenses.

Quand nous travaillons un cheval, nous faisons partie de son environnement. Le but du cheval sera de pouvoir gérer chaque pression afin de les enlever le plus rapidement possible et retrouver du confort.

Lorsqu’on demande quelque chose à notre cheval, on va mettre une pression sur lui, soit tactile ou suggestive. Le cheval sera motivé à trouver une solution pour enlever cette pression. Si lorsqu’il a trouvé la solution attendue, la pression s’enlève, le cheval sera capable de comprendre que c’était la bonne solution et si en plus on lui laisse une pause, on va renforcer le fait que la solution était bonne. Le cheval va donc très probablement reproposer la même solution à cette pression la prochaine fois.

La pause, si elle est proposée au bon moment, lorsque le cheval répond à correctement à notre demande, sera un outil extrêmement intéressant pour le faire progresser très rapidement.

Attention toutefois à ne pas proposer de pause lorsque le cheval montre un comportement non souhaité, sinon c’est ce comportement qui va être renforcé. 

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.